Agriculture : remise des semences aux membres du Gouvernement provincial
Lors de la remise des semences au Gouvernorat de la province du Maniema. Photo by Chris Milosi.
Lors de la remise des semences au Gouvernorat de la province du Maniema. Photo by Chris Milosi.

Kindu – Maniema | 24 Août 2019 – Le Gouverneur de la province du Maniema, Son Excellence @AuguyMusafiri, a présidé le week-end dernier la cérémonie de remise des semences améliorées aux membres de son Gouvernement.

Il s’agit de plus d’une tonne des semences constituées de 616 kilogrammes de riz de la variété Nerica 4 et de 560 kilogrammes de Maïs, variété Mus 1.

Ces semences proviennent du Programme Intégré pour la Relance de l’Agriculture au Maniema, Piram en sigle.

Au cours de cette cérémonie, le Gouverneur de province a indiqué que chaque membre de son Gouvernement va faire un champs dans le but de contribuer à la lutte contre la famine dans la province du #Maniema. Il a annoncé que dans le cadre des week-ends agricoles, il va commencer personnellement à visiter les champs de ces derniers.

Le Ministre provincial de l’agriculture Ir Sumaili Kanefu, a demandé à tous les bénéficiaires de ces semences traitées de ne pas les consommer, mais de les utiliser dans leurs champs pour une meilleure production agricole dans la province du Maniema.

Le même samedi, le Ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage a présidé a présidé la cérémonie de distribution des semences améliorées à trois associations agri-multiplicateurs et plusieurs familles d’agriculteurs. Ils ont bénéficié de riz, maïs et arachides.

La cérémonie de distribution de ces semences s’est déroulée à Kayeye, localité située dans le territoire de Kasongo, constituée ne majorité des paysans agricoles.

A l’occasion, le Coordonnateur National du Piram, Célestin Bahandi Alimasi, a indiqué que la vision de ce programme gouvernemental est de relancer l’agriculture en province en vue de revêtir le Maniema de son ancienne robe de grainier agricole au pays.

Dans le domaine agricole, le sol du Maniema permet, grâce à ses vastes forêts et savanes, de produire principalement le manioc, le riz, la banane, l’huile de palme, le maïs, les arachides, le mulet, le sorgho, etc. avec la possibilité de relancer la culture du café, de coton et de l’hévéa dont les activités restent en veilleuse en dépit de la présence de certaines infrastructures.

Qu\'en pensez-vous ? Exprimez-vous en commentaire grâce à votre compte Facebook

Add Comment