Kabambare : le Vice-gouverneur Jean Pierre Amadi revient d’une mission à Salamabila pour la consolidation de la paix
Salamabila – Maniema | 18 septembre 2019 – Le Vice-gouverneur du Maniema, Son Excellence Jean-Pierre AMADI LUBENGA revient d’une mission de consolidation de la paix acquise au Sud-Maniema précisément à Salamabila.

Dans une interview avec la presse locale au pied de l’avion qui l’a amené de Salamabila, la deuxième personnalité du Maniema indique qu’il s’agissait de la poursuite de pacification de cette partie de la Province, jadis épicentre des affrontements entre les forces loyalistes et la milice locale Malaïka de Sheikh Hassan Mitende Uzaifa. Pomme de discorde issue de l’incompréhension de la communauté locale et la Société Minière Namoya Mining filiale de Banro Corporation de suite de la non applicabilité du Cahier des charges unissant les deux parties.

“Nous avons été à Salamabila pour poursuivre le processus de pacification de la zone. Il y a eu suivi du processus déclenché par le Gouvernement provincial. Sur terrain, il fallait qu’on commence l’exécution de certains accords déjà signés ; chose qui n’a pas été facile parce qu’il y a eu certaines zones d’ombres ; certains points qui constituaient des désaccords entre le deux parties.” indique le Vice-gouverneur.

Au cours de son intervention, Excellence #JeanPierreAmadi confirme des avancées significatives dans le processus de consolidation de la paix entamé par le Gouverneur #AuguyMusafiri. Le Vice-gouverneur du Maniema précise que les contacts ont été menés impliquant toutes les couches de la Population, la Société Namoya Mining et la milice maï-maï Malaïka dans le cadre de la mise en exécution du protocole d’accord qui a été trouvé entre le deux parties sous la médiation du Gouvernement provincial du Maniema.

“Pour nous en tant que Gouvernement provincial, il était question que nous puissions remettre une partie de la colline telle que signé dans les accords; etc c’est à ce juste point que le mouvement maï-maï malaïka n’a pas été d’accord que seule la colline dénommée Mwendamboko puisse leur être donnée, isolée des autres accessoires notamment maï-kiloko, muviringo et tchindu. Comme on n’a pas su s’entendre sur ce point, c’est pourquoi nos amis de Namoya qui ont trouvé qu’il fallait qu’il se réunisse, se sont retirés en grand nombre en direction de Goma et de Kinshasa.” fait savoir le Jean Pierre Amadi.

Depuis son arrivée à la tête du Maniema, le Gouverneur s’est fixé comme objectif la pacification de la zone Sud de la province.

En août dernier, le Gouverneur de province a dû effectuer deux déplacements dans cette zone pour la recherche de la paix. Ces déplacements avaient abouti à la libération de quatre agents de la société namoya pris en otage par la milice malaïka.

En mai dernier le Gouvernement provincial avait organisé à Kindu un forum de paix sur la situation de Salamabila. La réunion avait mis autour d’une table la communauté locale, les autorités politiques et la société namoya. La rencontre a permis d’abord d’actualiser le cahier de charge en intégrant les revendications des communautés locales, ensuite la mise en place du comité local de développement et les membres qui y feront partis.

Exprimez-vous en commentaire (Compte Facebook requis)