Maniema : bientôt la mise en place d’une commission pour tirer au claire le flou dans la paie des enseignants

#Kindu- #Maniema | 06 Novembre 2019 : Le Vice-gouverneur de province, Son Excellence Jean-Pierre Amadi, annonce la création urgente d’une Commission dont l’objectif sera d’établir la vérité sur le flou qui caractérise la Paie des enseignants au Maniema.

Jean-Pierre AMADI LUBENGA l’a dit ce mercredi 6 novembre 2019 au sortir d’une réunion tenue dans la salle de l’hôtel du Gouvernement à Kindu au cours de laquelle la problématique de la Paie des enseignants a été passée en revue. Ce problème est à l’origine de plusieurs tensions sociales en Province.

La rencontre a mis autour d’une table le Ministère Provincial de l’Éducation, le Président de la commission socio-culturelle de l’Assemblée Provinciale, la Banque Centrale, les institutions bancaires chargées de la paie des enseignants au Maniema (TMB, RAWBANK, ECOBANK et CARITAS), le Secope, la Division Provinciale du budget, l’IPP et le Proved ainsi que les délégués syndicaux des enseignants.

Dans son intervention à la Presse à l’issue de la réunion, le Vice-Gouverneur Jean-Pierre AMADI LUBENGA a fustigé le mauvais comportement de banques commerciales et de la Caritas qui consiste à cacher les listings de paie des enseignants du Maniema. Il s’indigne également contre le flou sur l’orientation des reliquats des paies alors que le Maniema a encore des enseignants non payés qui croupissent dans la misère et qui devraient en bénéficier conformément aux différentes instructions du Ministère de tutelle.

Interrogé sur les différentes tensions des enseignants observées à travers la Province sur la question, soit du retard de paiement, soit de retenue intempestive sur leur salaire ce qui provoque des grèves ici et là, le Vice-gouverneur du Maniema demande aux professionnels de la craie de reprendre le chemin de l’école, car dit-il, une solution définitive est en train d’être trouvée.

De son côté, le Député Provincial KIKUNI SOMBENYAMA Victor, Président de la Commission socio-culturelle de l’Assemblée Provinciale, dit encourager cette initiative du gouvernement provincial qui cherche à mettre au clair la cacophonie ayant élu domicile dans la paie des enseignants du Maniema.

« Nous allons y veiller pour établir la vérité et proposer au Gouverneur des mesures à prendre vis-à-vis de ceux qui sont impliqués dans ces mafias et remettre les enseignants du Maniema dans leurs droits » fait savoir l’élu de Pangi. 

Honorable KIKUNI SOMBENYAMA demande à cette occasion au Service de contrôle de paie des enseignants, SECOPE en sigle, de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement provincial pour éviter toute éventualité, et ce, avant de préciser que le secteur d’enseignement primaire, secondaire et technique est exclusivement de la compétence du Gouverneur de Province.

Qu\'en pensez-vous ? Exprimez-vous en commentaire grâce à votre compte Facebook

Add Comment