Maniema : le Gouverneur Musafiri se rends à l’agence EcoBank suite au retard dans la paie des enseignants

#Kindu – #Maniema | 12 novembre 2019 – Suite au retard criant dans la paie des salaires des enseignants par la société Groupe Service, Agent bancaire de Ecobank RDC à Kindu, le Gouverneur de province est descendu sur le lieu ce mardi pour s’impregner de la situation.

#AuguyMusafiri était accompagné de l’Honorable Kikuni Sombenyama, Président de la Commission socio-culturelle de l’Assemblée Provinciale.

Sur place, le Gouverneur de la province du Maniema a constaté qu’il y a des enseignants qui ont réalisé plus de 12 jours depuis qu’ils effectuent des vas et viens sans toucher leurs salaires.

Cette situation, selon le Gérant de cette banque à Kindu, est due à la lenteur des opérations qui doivent être validées par Ecobank à Kinshasa. Seules les opérations par carte peuvent passer, alors que la machine Digicode est en panne et le distriduteur des billets n’existe pas. Il a été démentélé il y a quelques mois.

Le Gouverneur de province s’est entretenu par téléphone avec le responsable de Ecobank Kinshasa pour qu’une solution immédiate soit trouvée et sans délai.

Le vice-gouverneur de la province du Maniema, Jean-Pierre Amadi, a annoncé, mercredi dernier, la mise en place d’une commission spéciale pour établir la vérité sur le flou qui caractérise la paie des enseignants dans cette partie du pays. C’était à l’issue d’une réunion tenue avec les intervenants dans la chaîne de paie des enseignants et une délégation de l’Assemblée provinciale tenue à Kindu dans la salle de réunion de l’hôtel du Gouvernement Provincial.

Les participants à cette rencontre avait identifié quelques maux qui rongent le secteur de la paie des enseignants du Maniema. Il s’agit entre autres, le retard dans la paie, les retenues intempestives opérées sur les salaires, des variations salariales, le manque de connaissances des listings, etc. Ces problèmes sont à l’origine de beaucoup de tensions sociales caractérisées par des manifestations de colère et grèves dans la province.

Exprimez-vous en commentaire (Compte Facebook requis)