Situation de Kindu : le Gouverneur Musafiri s’entretient avec certains députés dans son cabinet

#Kindu – #Maniema | 03 janvier 2020 – Par rapport à la situation qui prévaut dans la ville de Kindu, tôt dans la journée ce vendredi, le Gouverneur de la province du Maniema, #AuguyMusafiri, a eu une séance de travail avec une délégation de 12 élus provinciaux dans son cabinet de travail. 

« Nous sommes venus voir avec certains de mes collègues l’Autorité Provinciale pour faire l’état de lieu de la situation qui prévaut dans la ville de Kindu depuis près de 72 heures. Il y a des tensions dans toute la ville, et cela, insécurise tout le monde. En tant que représentant du peuple, nous avons pris notre bâton de commandement afin qu’il nous explique », a confié, au sortir de l’audience, le député Bernard Guyeni qui est aussi vice-président de l’assemblée provinciale.

Et d’ajouter :

« Nous avons fait un tour d’horizon sur la situation sécuritaire dans la province du Maniema en général. Des dispositions sécuritaires sont en train d’être prises pour ramener la paix partout dans la province du Maniema. Actuellement, le gouvernement provincial s’est investi pour ramener la paix parce que les éléments de la police renforcée par les éléments spécialisés sont déjà par ici et par là et le calme commence à rentrer dans la ville ».

Il annonce également que des mesures draconiennes seront prises afin que tout troubleur puisse répondre de ses actes.

La ville de Kindu vit dans la psychose depuis le mercredi 1er janvier. L’insécurité s’est accentuée des scènes de violence provoquées par des jeunes de deux quartiers, Jamaïca de la commune de Kasuku et Lukunda/Lombolombo de la commune de Mikelenge au chef-lieu de la province du Maniema. Les jeunes de ces deux quartiers s’affrontent au centre-ville à coups de bâtons, pierres, machettes, et autres. 8 jeunes au total ont été grièvement blessés et des maisons vandalisées avant que la police n’intervienne en utilisant des grenades lacrymogènes. Au moins 15 d’entre eux ont été interpellés. A la base de cet affrontement, le lynchage d’un jeune de Lukunda/Lombolombo par les jeunes de Jamaïca.

Exprimez-vous en commentaire (Compte Facebook requis)