Maniema : le Gouverneur s’entretient avec les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé

#Kindu – #Maniema | 31 janvier 2020 – Le Gouverneur de province a réuni autour de lui ce vendredi 31 janvier 2020 à Kindu, les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé au Maniema.

Au cours de cette réunion, il était question pour le Chef de l’exécutif Provincial de montrer à ces derniers sa politique dans c’est secteur.

Cette politique, selon #AuguyMusafiri, consiste surtout à privilégier l’excellence dans ce secteur en luttant contre les anti-valeurs qui ont longtemps rongé la santé au Maniema. C’est pourquoi, indique le Gouverneur de province, l’une des étapes pour arriver à assainir ce secteur, a été de remplacer tous les animateurs par des nouveaux.

#AuguyMusafiri indique que la santé est un secteur qui ne mérite pas d’être politisé, c’est pourquoi, il a rassuré les partenaires techniques et financiers dans ce domaine qu’il veillera personnellement à ce que tous les gestionnaires des zones de santé et structures puissent travailler dans l’amélioration de la santé de la population.

La santé n’ayant pas de prix, le Gouverneur promet de traquer jusqu’à leur dernier retranchement, tous ces responsables qui vont s’illustrer dans la megestion, des détournements des médicaments et fonds destinés à traiter la population.

Tous les partenaires, comme par exemple le Projet de Développement du Système de Santé, qui menaçait de se retirer à cause des récentes mises en place dans le secteur de santé au Maniema, ont été convaincus par le souci du Gouverneur, celui de vouloir améliorer ce secteur.

Le Président du Conseil d’administration de l’Établissement d’utilité publique, financement basé sur les performances, s’est dit très satisfait par la vision du Gouverneur de province. Imani Ramazani a indiqué que la lutte contre les anti-valeurs rassurent les partenaires. Il dit avoir soutenu les mises en places faites par le Gouverneur de province parce que, selon lui, il y a eu beaucoup de plaintes et l’argent financé n’arrivait pas à la population.

Exprimez-vous en commentaire (Compte Facebook requis)