Itinérance du Ministre de l’intérieur au Sud Maniema

#Kindu – #Maniema -18 mai 2020 – Le Ministre provincial de l’intérieur et sécurité est en tournée d’itinérance dans le territoire de Pangi et Kasongo. Il a été tour à tour à Kunda, Mingana, Bikenge et Kama localités se trouvant dans la partie Sud de la province du Maniema.

Partout où il est passé, Sherry Kimbwasa a été accueilli par les autorités politico-admiratives locales.

Durant son séjour d’itinérance, le patron de l’intérieur et sécurité du Maniema a procédé à la remise d’un lot important des matériels devant servir à l’entretien des voies des dessertes agricoles dans le secteur des Ikama en territoire de Pangi.

Il s’agit des machettes, houes, coupe-coupe et bêches, une intervention en réponse à la requête des quelques Chefs coutumiers de cette contrée qui veulent asseoir le système de cantonage manuel.

Juste avant de procéder à la remise, Sherry Kimbwassa a conseillé aux bénéficiaires d’utiliser en bon père de famille cet appui. Ces matériels ne sont pas là pour creuser de l’or, insiste Sherry Kimbwassa.

Les Chefs coutumiers bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction envers le Gouvernement provincial pour leur avoir réservé une suite favorable à leur requête. Ils ont promis d’utiliser ces matériels pour entretenir les routes des dessertes agricoles afin de développer leur contrée.

La société civile locale a indiqué que c’est la première dans cette entité que le Gouvernement provincial envoie un appui pour l’entretien des routes des dessertes agricoles. Cette structure citoyenne a promis qu’elle sera derrière les autorités locales pour que ces matériels soient utilisés à des fins pour lesquelles ils ont été envoyés sur place.

Durant son séjour le ministre de l’Intérieur a également présidé une réunion de conseil local de sécurité. Au cours de cette réunion, Sherry Kimbwassa a instruit les autorités locales de veiller à ce qu’il n’y est plus des barrières illégales qui infestent ce coin, et que les taxes soient payées au taux prévus et pas de manière exhorbitante comme c’est le cas actuellement.

Exprimez-vous en commentaire (Compte Facebook requis)