Maniema: le gouvernement provincial compte transformer le maïs en farine pour commercialiser et influencer le prix du marché

Le Gouvernement provincial du Maniema va transformer le maïs en farine pour commercialiser et influencer le prix du marché. Le Gouverneur Auguy Musafiri a lancé le week-end dernier la récolte dans 26 hectares des champs pilotes cultivés par le Gouvernement provincial et quelques autorités politiques du Maniema.

Dans une déclaration du Ministre provincial de l’agriculture à Actualite.cd, Kanefu Sumaili, a indiqué que l’objectif du Gouvernement est de lutter contre la faim.

« Notre objectif est de lutter contre la faim dans la province du Maniema. Ce dont nous allons faire avec la récolte que nous allons avec les produits ici de notre récolte, c’est de ravitailler le marché local pour ramener au rabais les prix des denrées alimentaires. Nous comptons verser toute la quantité dans le marché pour prêcher par des exemples », fait savoir Kanefu.

Il poursuit que le Gouvernement provincial s’attend à environ une tonne et demi par hectare dans la récolte. 

« Notre souci est de travailler de la production, en passant par la transformation pour finir par l’injection des produits dans le marché pour influencer les prix. Au regard de ce que nous avons produit, cela aura un impact positif. Les prix vont revenir à la normale et que tout le monde va avoir la possibilité de se ravitailler et nous allons rompre le cordon sur la dépendance alimentaire avec d’autres provinces et inverser la tendance »

Ces champs s’inscrivent dans le cadre de l’initiative de week-end agricole prise par le Gouverneur Auguy Musafiri juste au début de son mandat dans le but de relancer l’agriculture en province.

Pour cette saison culturale B, au total, 26 hectares des champs pilotes ont été cultivés dans le territoire Kaïlo. Les semences utilisées sont les maïs variétés Samaru, le manioc et niebé. À ceci, il faut ajouter plus de 30 hectares des champs au total cultivés par les membres du Gouvernement provincial du Maniema et dont les cultures ne sont pas encore arrivées à maturité.

Exprimez-vous en commentaire (Compte Facebook requis)